Bonjour Petit Tournesol

Aujourd’hui, j’avais envie de te parler manga et comme je viens de finir cette petite série toute mignonne, je me suis dit que c’était l’occasion 😉

Titre : Cœur de hérisson
Titre original : Koisuru harinezumi
Auteure : Nao HINACHI
Éditions Kazé
Série terminée en 5 tomes
Année : 2014 pour l’édition japonaise, 2017 pour l’édition française.
190 pages / tomes environ – 6,79 €

Quatrième de couverture :
Kii se prend d’affection pour Hozuki, le mauvais garçon du lycée, en qui elle voit un hérisson sur la défensive. Une amitié se développe entre les deux jeunes, qui se transforme rapidement en amour pour Kii. Peu à peu, le garçon-hérisson baisse sa garde, mais, entre amour et amitié, leur relation s’annonce compliquée….

—————————

Malgré mon statut d’adulte, j’ai un petit faible pour les shojo en manga. J’en ai lu un très grand nombre et même si parfois (pour ne pas dire souvent), la trame narrative est la même avec les clichés qui vont avec, mon cœur un petit peu trop fleur bleue y trouve son compte. Pour Cœur de hérisson, j’ai craqué dès le départ. Ce titre et ces dessins étaient d’une trop grande mignonitude pour que je passe à côté. Et puis, seulement 5 tomes ponctuent la saga. Vraiment, pour une première impression, il cochait toutes les cases !

Plantons le décor : Kii est une jeune fille un peu naïve qui tombe sous le charme d’Hozuki, le bagarreur du lycée. Récit d’adolescence assez banale, qui reprend tous les codes du shojo traditionnel. Cependant, les apparences sont parfois un peu trompeuses et Cœur de hérisson arrive malgré tout à apporter de la fraîcheur dans le genre.

Tout d’abord, le manga déborde de douceur et de tendresse. C’est beau, joliment dessiné avec beaucoup de rondeurs au niveau des traits et de belles couleurs pâles pour les couvertures. Il y a vraiment une atmosphère adorable qui parsème toute l’oeuvre et on a envie de s’y laisser prendre.

À travers ces cinq tomes, on découvre des personnages aux facettes plus multiples qu’on le pensait. Il y a un vrai travail sur l’image, le regard et l’avis des autres, notamment avec le personnage d’Hozuki. Le duo qu’il forme avec Kii à un charme indéniable et leur évolution est bien maîtrisée. Tout est là : le quotidien scolaire, de l’attendrissement, des quiproquos, du fun, de l’humour, mais aussi des moments plus personnels et touchants. La mangaka, Nao Hinachi, a su peindre une ambiance toute douce et délicate, en jouant avec les clichés sans forcément tombée tête la première dedans. J’ai adoré le fait que Kii, malgré son côté naïve, se questionne et tente d’agir pour trouver des solutions. Elle ne reste pas passive et ça change ! Tout comme Hozuki, pas si caractériel que ça. Son regard qu’il porte sur ce qu’il entoure est surprenant et est une grande force chez lui. Enfin, les seconds rôles sont très diversifiés sans pour autant être vraiment un obstacle pour la relation à venir entre notre charmant duo.

Au final, Cœur de hérisson, même s’il reste assez classique dans son approche, aura été une belle surprise qui nous fait emprunter quelques nouveaux petits sentiers encore discret dans le shojo. Il saura plaire à un grand nombre d’entre nous par son côté mignon et coloré mais risque d’être vite oublié sur la longueur… Il semble néanmoins parfait pour une initiation dans le genre !

Un commentaire sur « [ LECTURE ] Coeur de hérisson »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s